les zones les plus exosées

Les régions vitales de l'océan sont aussi les plus exposées à la pollution-dont les effets commencent à peine de se faire sentir. Certes, la nature possède une certaine capacité d'auto-purification, de régénération. des lacs peuvent retrouver leur limpidité en quelques années, pourvu qu'on mette fin résolument à leur empoisonement : c'est ce qu'ont compris les responsables des communes situées sur le pourtour du lac d'Annecy, par exemple.



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×